Innovation + R&D | Bois PE

SUIVI DE FISSURATION PAR EMISSION ACOUSTIQUE



Le laboratoire GEMH développe depuis plusieurs années des stratégies scientifiques pour répondre à la problématique de surveillance des ouvrages en bois en interaction avec le climat extérieur.
Les travaux les plus récents concernent le suivi de fissuration utilisant l’émission acoustique.



Capter l'énergie acoustique

Sur la base d'un protocole de calibration appropriées, le front de fissure et sa zone d'élaboration sont identifiés de façon automatique.
Aujourd'hui, les effets de l'humidité et de ses variations sont intégrés. Le bilan énergétique est à l'étude sur la base d'une analogie entre l'énergie acoustique captée par les capteurs et l'énergie mécanique dissipée par propagation de fissure. 

Suivi du front de fissure

A termes, le procédé de suivi du front de fissure fera l’objet d’une intégration dans des outils de monitoring d’ouvrage. Il pourra alors être employé comme un indicateur de désordre et envoyer des signaux d’alerte pour prévenir le gestionnaire d’ouvrage d’une propagation anormale de la fissuration.

Une thèse de doctorat

L’ensemble de ce travail a fait l’objet d’une thèse de doctorat soutenue en juin 2016 au laboratoire. Les travaux de Frédéric Lamy, désormais docteur en science, ont été encadrés par Mokhfi Takarli, Nicolas Angellier et supervisés par Frédéric Dubois.
Le sujet a été retenu pour une présentation orale lors de la thèse des bois organisée par Xylofutur en marge des journées GDR Sciences du Bois organisées cette année à Bordeaux.


 





 




Recherche







La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie suivante :
Actions de formation















Document sans nom



FOMATIONS INNOVATION R&D EDITION RESSOURCES INFOS PRATIQUES